John Ali

badge_staff

Depuis tout jeune il est à la recherche de sa moitié platonique. L’amour, John Ali le veut et le vit passionnément. Célibataire, il se sent comme une cigarette sans feu ou comme un Bloody Mary sans vodka.

Autrefois il a tout lâché et suivi son amour jusqu’à son pays d’origine en Anatolie.

Il l’aimait, il a tout fait pour elle. Il a adopté son mode de vie : a mangé des kebabs à chaque petit-déj, s’est fait pousser la barbe et même couper le prépuce.

Au bout de trois ans de vie commune une chose bloque quand il prend conscience que le club de ping-pong dans lequel il est inscrit est une organisation de terroristes. (en même temps le slogan du club c’était « à fond l’éclate ! »). Du coup il prend ses cliques et ses claques et retourne dans son pays natal, en France.

Aujourd’hui en France, il a gardé sa barbe parce que ça fait hipster et son zizi circoncit parce qu’il n’a pas le choix. Il a un peu de mal à s’habituer à sa nouvelle vie. Toujours aussi naïf et maladroit, il utilise les applications téléphoniques et le web pour « pécho ». On peut aussi le voir vagabonder dans les bars et clubs branchés de sa ville où il cherche la femme de sa vie, le nez plein de coke qu’il a troqué contre les pilules de captagon dérobées dans son ancien club de ping-pong.

Défauts : maladroit, naïf, fêtard et drogué.

Ses hobby : ping-pong, Tinder, Toutafaitmoi.net, fête, tout style de musique.

Son mentor : Platon

Film préféré : Titanic

Titre musical préféré : Iggy Pop – La vie en rose (Edith Piaf)

Citation favorite : Y a-t-il pour toi un plaisir plus grand et plus vif que le plaisir des choses de l’amour ? (Platon)

Publicités